Le temps s’en va

concert

Lundi 18 mai. 20h.
La cave à Poèmes, Paris 1er

la presse en parle

La Croix. Samedi 20 mars 2015.
« Naissance d’un Parolier » par Jean-Claude Raspiengeas

Un disque de Pierre Birambeau et Jean-Philippe Winter

Textes de Pierre Birambeau.
Musiques de Jean-Philippe Winter.

Jean-Philippe Winter : voix, guitares, basse, ukulele, saxophones.
Jacques Bolognesi : accordéon, accordina.

Remerciements à Jacques Bolognesi et Philippe Abadie.

Le disque comporte 13 titres.

À propos

Les paroles de cet album viennent d’un jeune auteur de 72 ans, reprennent le thème de la fuite du temps et glorifient la vieillesse au lieu de l’accabler.

Le vieillissement n’empêche pas des retours en arrière, des piqués salutaires vers la jeunesse, un repos méditatif épanouissant avant le repos définitif.

Il n’empêche pas de comprendre comment on construit le bonheur, en se gardant des prédateurs comme le sinistre Parkinson.

Il n’empêche pas de renvoyer dos à dos la peur et la honte.

Il n’empêche pas de goûter le lumineux sourire d’une jeune fille « dans les jardins du Luxembourg ».

Il n’empêche pas « d’envoyer des mails avant qu’on s’emmêle ».

Il n’empêche pas de goûter la beauté des jeunes femmes qui osent dévoiler leurs seins sur la plage quand « la mer n’est pas amère ».

À tout âge, à tout moment, l’amour prédomine, porté par les chansons.

J’ai pris un plaisir fou à les écouter et goûter la musique magnifique créée par Jean-Philippe Winter, et ainsi à mieux m’imprégner de la richesse du temps de notre vie. Et je prends tout mon temps pour laisser s’attendrir ma tendre bouchère.

photo de Pierre Birambeau

Pierre Birambeau

photo de Jean-Philippe Winter

Jean-Philippe Winter


  Écouter des extraits de chaque titre